Dérives et Rivages

contes, mouvements et musique

Durée
1 h

Âge 
dès 11 ans

Artistes
Vincent Hickman
Noémie Susse

Mise en scène
Florian Allaire

Regard extérieur
Marie Ginestière

Costumes
Marlène Rocher

Partenaires
Ville de Dijon
Théâtre de la fontaine d’Ouche
Association Focus Art
Oeuvre de Saint Léonard (Couzon)

Crédit photo
Nicolas Woillard

Le spectacle

Un spectacle en corps et en musique offrant des versions inédites et revisitées avec malice et poésie de quatre contes traditionnels, arrangés en musique au son du violon, du ukulele, de la sanza et de chants.

La première histoire, inspirée du conte traditionnel initiatique inuit de la femme squelette nous emmène en mer du Nord. La seconde, « Le partage des eaux », histoire de tradition arabe, questionne la frontière entre la bonne et la mauvaise eau, entre la raison et la folie. Celle de la barque bleue, inspirée d’un conte du pacifique, en une vague nous fait passer de l’insouciance à la gravité. Enfin, le récit de l’homme dauphin, en écho à la célèbre histoire de la femme phoque, nous plonge dans une étrange rencontre entre mondes terrestre et aquatique.

Note d'intention

Comme une eau fluide et limpide, notre souhait de départ était de mélanger contes, musique et mouvement dans un seul et même spectacle autour de l’eau…chercher la fluidité au milieu des remous de la vie et de ses histoires.

L’eau trace entre deux rives une frontière floue entre normalité et folie, amour salvateur et obscurité, enveloppe sécurisante et instabilité. Comment trouver son équilibre dans les remous de la vie ? Comment ne pas perdre pied ? L’eau est l’outil de transformation et de métamorphose. Elle est synonyme de vie et de mort. Elle est le réceptacle de la chute, permet la bascule, la distorsion mais finit toujours par retrouver son aspect calme et apaisant.

Teaser